Ent?te

Logo du LIFL

Depuis le 1er janvier 2015 le LIFL et le LAGIS forment le laboratoire CRIStAL

  1. Actualités

Thèse de

Dolorès Diaz

mercredi 19 décembre 2007
Amphithéâtre de l'IRCICA

Réalisation d'évolutions logicielles sur des applications d'entreprise en phase de maintenance

Rapporteurs :
Marianne Huchard, Professeur à l'Université de Montpellier
Salah Sadou, Maître de conférences-HDR, Université de Bretagne Sud
Examinateurs :
Alain Derycke, Professeur à l'USTL
Michel Dao, Ingénieur de Recherche, France Telecom R&D, Issy-les-Moulineaux
Pascal Flament, Directeur des Projets, NorSys, Ennevelin
Directeurs de thèse :
Laurence Duchien, Professeur à l'USTL
Lionel Seinturier, Professeur à l'USTL

Dans une conjoncture économique de plus en plus ambitieuse, les sociétés de services d'ingénierie informatique se doivent d'élaborer les applications de plus en plus vite et ce avec un minimum de moyen. Dans ce même contexte, le degré de satisfaction du client se transforme en une unité de mesure de la qualité des applications. Ainsi, une application développée dans un minimum de temps et avec un minimum de moyen accentue la satisfaction du client et de ce fait, devient une application de qualité.

C'est pourquoi, les sociétés informatiques sont très attentives aux méthodes et outils pour l'industrialisation du développement et de maintenance des applications. Or, si le premier thème est largement approfondi par la littérature et sur le terrain, le thème sur l'industrialisation de la maintenance des applications l'est beaucoup moins. Parmi la multitude de raisons, citons celle du faible intérêt que suscite la maintenance d'une application chez les développeurs puisque la part de création est faible ou encore celle

de la pénibilité du travail puisque les méthodes utilisées sont toujours les mêmes anciennes méthodes.

Conscients du caractère inéluctable de la maintenance des applications d'entreprise et des difficultés qu'elle amène, nous formulons dans cette thèse CIFRE avec pour terrain d'expérimentation la société NORSYS, une proposition scientifique aux problématiques présentes et réelles de la maintenance des applications d'entreprises.

Plus précisément, nous proposons CAREL, un Cadre d'Aide à la Réalisation des Evolutions Logicielles, en phase de maintenance. Ce cadre constitue à la fois une méthode et centralise un ensemble d'outils afin de guider le mainteneur dans son activité de réalisation d'une évolution logicielle. Plusieurs étapes de la maintenance sont couvertes par CAREL.

La compréhension d'une application d'entreprise peut être effectuée par EUCLIDE, un module de visualisation d'une application, basé sur des notions ensemblistes et sur la notion de points de vue. L'analyse des impacts et la conception et l'implémentation d'une évolution logicielle peuvent être effectuées à l'aide de TRACEGEN. Ce dernier module propose de définir un modèle de traçabilité pour les fonctionnalités et un autre modèle de traçabilité pour les services techniques d'une application. L'instanciation de chaque modèle produit un graphe de traces par fonctionnalité et par services techniques d'une application. Chaque graphe de traces définit ainsi l'histoire d'une fonctionnalité ou d'un service technique.

Cette thèse illustre l'utilisation de CAREL sur deux cas d'études réels. Enfin, Une analyse sur les apports et les limitations de CAREL relève la pertinence de son utilisation directe dans le monde industriel.

Ours

UMR 8022 - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille - Copyright © 2012 Sophie TISON - Crédits & Mentions légales

Page respectant XHTML et CSS.

Pour tout commentaire / Comments and remarks : webmaster