Ent?te

Logo du LIFL

Depuis le 1er janvier 2015 le LIFL et le LAGIS forment le laboratoire CRIStAL

  1. News

Thesis of

Amine El Kouhen

Thursday 19 December 2013
Amphi Turing, Bât M3 - LIFL

Spécification d'un métamodèle pour l'adaptation des outils UML.

Directeur de thèse : Pierre Boulet, professeur, Université de Lille 1 Encadrant : Cédric Dumoulin, Maitre de conférences, Université de Lille 1 Sébastien Gérard, Directeur du LISE, CEA/LIST Saclay Rapporteurs : Jean-Michel Bruel, Professeur, Université de Toulouse 3 - Paul Sabatier. Gaëlle Calvary, Professeur, INP ENSIMAG Grenoble. Pierre-Alain Muller, Professeur, Vice-président innovation, Université de Haute-Alsace

Dans cette thèse, nous présentons une approche basée sur les modèles pour la conception des éditeurs graphiques de diagrammes. Ceci permet la spécification rapide de ces éditeurs à un niveau d'abstraction élevé, afin de modéliser et de réutiliser, les langages visuels qui y sont manipulés.

Dans un premier temps, nous voulons pouvoir spécifier, à l'aide de modèles, des éditeurs de diagrammes avec une fidélité et une expressivité graphique exemplaire sans besoin d'intervenir manuellement dans cette tâche. En effet, de nombreux environnements de modélisation ont encore besoin d'une quantité considérable de programmation manuelle pour construire leurs éditeurs graphiques de diagrammes. Cette faiblesse devient problématique pour les développeurs, qui doivent fournir une quantité importante de temps et d'autres ressources pour terminer des tâches considérées comme secondaires par rapport à l'objectif principal : le développement et l'intégration du langage de modélisation et la génération de code.

Le second axe est consacré au besoin de réutiliser, d'étendre et de spécialiser cette spécification (sous forme de modèles) dans d'autres contextes utilisations. En effet, la conception de l'outil UML Papyrus fait apparaître un besoin important en termes de réutilisabilité dans la définition des diagrammes. La redondance au niveau de la spécification (actuellement sous forme de modèle), pose une problématique d'incohérence lors de l'évolution ou la modification de cette spécification.

L'objectif est de pouvoir décrire une bibliothèque de syntaxe concrète indépendante de la sémantique, de réutiliser si nécessaire cette description dans différents diagrammes et de pouvoir factoriser les points communs de la syntaxe concrète dans des définitions communes et les variantes dans des définitions spécifiques basées, elles aussi, sur les définitions communes. Ceci nous permettra de définir chaque diagramme indépendamment de l'autre avec la possibilité de réutiliser et de redéfinir les éléments communs.

L'ensemble de ces travaux a été implémenté dans un Framework appelé MID (Metamodels for user Interfaces and Diagrams), qui nous a permis d'effectuer une validation sur le langage UML et d'autres langages visuels.

Ours

UMR 8022 - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille - Copyright © 2012 Sophie TISON - Crédits & Mentions légales

Page respectant XHTML et CSS.

Pour tout commentaire / Comments and remarks : webmaster