Ent?te

Logo du LIFL

Depuis le 1er janvier 2015 le LIFL et le LAGIS forment le laboratoire CRIStAL

  1. Doctoral studies

Thesis of

Julien Taillard

Monday 9 February 2009
Amphithéâtre de l'IRCICA

Une approche orientée modèle pour la parallélisation d'un code de calcul éléments finis

Pierre Manneback , Professeur FPM, Rapporteur
Christian Perez, Chargé de recherche INRIA, Rapporteur
Franck Cappello, Directeur de recherche INRIA, Examinateur
Laurent Nicolas, Directeur de recherche CNRS, Examinateur
Mamy Rakotovao, Chercheur Valeo Electrical Systems, Examinateur
Frédéric Guyomarc'h, Maitre de conférence LIFL, Examinateur
Jean-Luc Dekeyser, Professeur LIFL, Directeur
Francis Piriou, Professeur LIFL, Co-directeur

La généralisation des processeurs multi-coeurs rendant la plupart des machines disponibles parallèles, l'utilisation de ce parallélisme est important afin d'obtenir des performances. Les travaux de cette thèse s'inscrivent dans le cadre du développement d'applications parallèles afin de bénéficier du parallélisme des architectures d'exécution actuelles.


Dans cette thèse, nous proposons une méthodologie de développement d'applications parallèles basée sur l'ingénierie dirigée par les modèles (IDM). La spécification des applications est réalisée à l'aide du langage de modélisation UML. Après avoir défini cette méthodologie d'IDM, l'extension d'un profil UML basé sur le langage Array-OL est ensuite proposée afin d'étendre le domaine des applications modélisables aux applications de calcul scientifique. La partie suivante est la définition d'un métamodèle de langage de procédural. Ce métamodèle est indépendant des langages cibles et permet l'utilisation de la même transformation afin de produire ces différentes cibles. Ce métamodèle autorise l'utilisation des bibliothèques parallèles (OpenMP ou MPI) dans le but de produire du code parallèle. Ensuite la chaîne de compilation reposant sur le concept de transformations de modèles est développée et introduite dans le cadre de l'environnement Gaspard. Les machines à mémoires partagées programmées à l'aide du langage OpenMP sont les cibles de cette compilation. Enfin, cette méthodologie est utilisée dans le cadre du développement d'applications de simulations de phénomènes électromagnétiques. À partir de ces modélisations, des patrons de conceptions génériques de calculs classiques sont extraits. Les résultats obtenus sur les applications modélisées statiquement sont satisfaisants.

Ours

UMR 8022 - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille - Copyright © 2012 Sophie TISON - Crédits & Mentions légales

Page respectant XHTML et CSS.

Pour tout commentaire / Comments and remarks : webmaster