Ent?te

Logo du LIFL

Depuis le 1er janvier 2015 le LIFL et le LAGIS forment le laboratoire CRIStAL

  1. Doctoral studies

Thesis of

Naouel Moha

Tuesday 26 August 2008
Pavillon André Aisenstadt - Université de Montréal

DECOR : Détection et correction des défauts dans les systèmes orientés objet

Marianne Huchard - Professeur des universités, LIRMM- Université de Montpellier, Rapporteur
Guiliano Antoniol - Professeur titulaire, École Polytechnique de Montréal, Rapporteur
Martin Robillard - Professeur adjoint, McGill University, Examinateur
Esma Aimeur - Professeur titulaire, Université de Montreal, Examinatrice
Jean-Marc Jézéquel - Professeur des Universités, Université de Rennes, examinateur
Anne-Françoise Le Meur - Maître de conférences, USTL, Co-encadrante
Laurence Duchien - Professeur des Universités, USTL, Co-directrice
Yann-Gael Guéhéneuc - Professeur adjoint, Université de Montreal, Directeur de thèse

Les défauts de code et de conception sont des problèmes d'implémentation et de conception qui proviennent de mauvais choix conceptuels récurrents. Ces défauts ont pour conséquence de freiner le développement et la maintenance des systèmes en les rendant plus difficiles à maintenir et évoluer. Une détection et une correction semi-automatiques sont donc des facteurs clefs pour faciliter les phases de maintenance et d'évolution. Des techniques et outils ont été proposés dans la littérature à la fois pour la détection et la correction des défauts. Les techniques de détection proposées consistent principalement à définir des règles pour détecter les défauts et à les appliquer sur le code source d'un système. Quant aux techniques de correction, elles consistent à appliquer de façon automatique des refactorisations dans le code source du système analysé afin de le restructurer de manière à corriger les défauts. Cependant, la phase qui consiste à identifier les restructurations est réalisée manuellement par les ingénieurs logiciels. Ainsi, il n'est pas possible de corriger directement et automatiquement les défauts détectés. Ce problème est dû au fait que la détection et la correction des défauts sont traitées de façon isolée. Ainsi, nous proposons DECOR, une méthode qui englobe et définit toutes les étapes nécessaires pour la détection et la correction des défauts de code et de conception. Cette méthode permet de spécifier des règles de détection à un haut niveau d'abstraction et de suggérer des restructurations de code afin d'automatiser la correction des défauts. Nous appliquons et validons notre méthode sur des systèmes libres orientés objet afin de montrer que notre méthode permet une détection précise et une correction adaptée des défauts.

Ours

UMR 8022 - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille - Copyright © 2012 Sophie TISON - Crédits & Mentions légales

Page respectant XHTML et CSS.

Pour tout commentaire / Comments and remarks : webmaster