Ent?te

Logo du LIFL

Depuis le 1er janvier 2015 le LIFL et le LAGIS forment le laboratoire CRIStAL

  1. Actualités

Thèse de

Jérémy Dubus

vendredi 10 octobre 2008
Amphi Turing, Bât M3 - LIFL

Une démarche orientée modèle pour le déploiement de systèmes en environnements ouverts distribués

Directeur de Thèse : Jean-Marc Geib, Professeur, Université de Lille I
Co-encadrant : Philippe Merle, Chargé de Recherche, INRIA Lille - Nord Europe
Rapporteurs :
- Françoise Baude, Maître de Conférenres (HDR) & Université de Nice
- Daniel Hagimont, Professeur, IRIT/ENSEEIHT
Membres :
- Jean-Luc Dekeyser, Professeur, Université de Lille I
- Sylvain Lecomte, Professeur, Universite de Valenciennes - Le Mont Houy
- Olivier Barais, Maître de Conférences, IRISA
- Denis Conan, Maître de Conférences, TELECOM & Management SudParis

Le déploiement reste l'une des étapes du cycle de vie des logiciels la moins standardisée et outillée à ce jour. Dans ce travail, nous identifions quatre grands défis à relever pour déployer des systèmes logiciels distribués et hétérogènes. Le premier défi est de réussir à initier le consensus manquant autour d'un langage générique de déploiement de logiciels. Le deuxième défi consiste en la vérification statique de déploiements logiciels décrits dans ce langage pour assurer un déroulement conforme avant d'exécuter les opérations de déploiement. Le troisième défi est de réaliser une plate-forme intergicielle capable d'interpréter ce langage et d'effectuer le déploiement de n'importe quel système logiciel réparti. Enfin le quatrième défi est d'appliquer ces déploiements de systèmes dans les environnements ouverts distribués, c'est-à-dire les réseaux fluctuants et à grande échelle comme les réseaux ubiquitaires ou les grilles de calcul.
Notre proposition consiste à définir une démarche de déploiement de systèmes distribués divisée en quatre rôles pour relever ces défis : l'expert réseau, l'expert logiciel, l'administrateur système et l'architecte métier. D'un côté, l'approche DeployWare, conforme à l'ingénierie des modèles, est définie par un méta-modèle multi-rôles pour décrire le déploiement de la couche intergicielle du système ainsi que par une machine virtuelle capable d'exécuter automatiquement le déploiement de cette couche. L'utilisation d'un langage de méta-modélisation permet d'écrire des programmes de vérification statique des modèles de déploiement. De l'autre côté, l'approche DACAR propose un méta-modèle d'architecture générique pour exprimer et exécuter le déploiement d'une application métier à base de composants. Cette double approche DeployWare/DACAR permet de prendre en compte, lors de la description du déploiement, les propriétés des environnements ouverts distribués selon une approche conforme à l'informatique auto-gérée. Notre proposition est validée par plusieurs expériences pour valider la capacité de prise en charge des environnements ouverts ubiquitaires, et pour éprouver l'hétérogénéité des technologies déployables dans le monde des services d'entreprise.

Ours

UMR 8022 - Laboratoire d'Informatique Fondamentale de Lille - Copyright © 2012 Sophie TISON - Crédits & Mentions légales

Page respectant XHTML et CSS.

Pour tout commentaire / Comments and remarks : webmaster