Refactorisation et portage vers Scala d’une application de reconnaissance d’émotions

Sujet de projet technique de master 2

Equipe : DART/Émeraude

Encadrants : Pierre Boulet et Philippe Devienne

Contexte : L’équipe Émeraude s’intéresse aux architectures bio-inspirées qui ont le potentiel de prendre le relais des architectures à base de transistors pour poursuivre l’amélioration des performances des ordinateurs après la fin de la loi de Moore. Récemment des équipes de nano-électroniciens on proposé de nouveaux composants, les memristors, dont il a été démontré qu’ils pouvaient se comporter comme des synapses biologiques. L’idée est d’utiliser ces nano-composants pour faire des réseaux de neurones artificiels. Nous développons un simulateur de tels réseaux et étudions leur intégration comme accélérateurs dans une architecture classique. Cette étude se fait en essayant de remplacer un réseau de neurones logiciel par une simulation d’un réseau à base de nano-composants dans une application de vision par ordinateur.

Problématique : L’application de vision que nous étudions est un code C++/OpenCV qui n’a pas été conçue pour ce genre d’étude. Il faut donc la refactoriser. De plus, nous avons choisi Scala comme langage de développement au sein de l’équipe (applications, simulateur, etc). L’objectif est donc de refactoriser et de porter l’application de reconnaissance d’émotions vers Scala/JavaCV pour pouvoir y remplacer le réseau de neurones logiciel par notre simulateur.

Travail à réaliser : Refactorisation et portage de l’application de reconnaissance d’émotions de C++/OpenCV vers Scala/JavaCV

Bibliographie :

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone