Simulation de réseaux de neurones à impulsions

La mission du stage est une mission de recherche. Dans la lignée du projet en cours, l’étudiant devra étudier différentes architectures de réseaux de neurones à impulsion et proposer des extensions au simulateur N2S3 développé dans l’équipe Émeraude pour permettre leur simulation efficace. Le contenu du stage est donc double : d’une part une partie théorique sur les architectures de réseaux de neurones, et une partie appliquée sur l’extension du simulateur. Parmi les questions ouvertes qui pourront être traitées, on trouve : la description à haut niveau d’abstraction de ces architectures, leur paramétrage, ou encore la
prise en compte de l’aléatoire. L’objectif est de permettre dans le futur l’exploration d’architecture automatique.

Toutes ces recherches sont soumises aux contraintes dues à l’objectif scientifique de l’équipe d’accueil, qui sont de préparer la réalisation d’un accélérateur neuromorphique. Il faut donc que les architectures simulées soient réalistes d’un point de vue technologique. Elles s’appuient donc sur des modèles de nano-électronique contraints par les possibilités technologiques.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone