avec le concours de
France Telecom R&D
USTL
Conseil Régional Nord-Pas de calais
Conseil Général du Nord

Secondes Journées Francophones
MODÈLES FORMELS de l'INTERACTION

20-22 mai 2003, Lille

Les journées se sont terminées avec succès.
Les prochaines auront lieu à Caen en 2005.
http://mfi05.info.unicaen.fr

Le comité de programme sera dirigé par Yves LESPÉRANCE et Andreas HERZIG.

Suite au succès de la première édition organisée en 2001 à Toulouse, les secondes journées francophones sur les Modèles Formels d'Interactions ont eu lieu du 20 au 22 mai 2003 à Lille.

Objectifs

L'interactivité est une tendance majeure des systèmes informatiques actuels et un important champ de recherche. Elle se décline sous plusieurs aspects :

  • interaction entre utilisateurs et systèmes informatiques,
  • interaction entre entités informatiques autonomes (agents) interconnectées sur un réseau local ou sur «la toile», en vue de coopérer, de concourir ou tout simplement de coexister.
  • sans oublier l'intégration de ces deux aspects dans les divers agents conversationnels, agents de recherche, assistants personnels, etc.

Ces tendances sont à l'origine d'un besoin croissant de modèles formels de l'interaction, intégrant les règles, normes et protocoles divers, ainsi que les connaissances spécifiques des agents (en particulier sur les autres agents - humains ou artificiels - et leur comportement). Ces modèles doivent permettre de concevoir, spécifier, valider et contrôler de tels agents coopératifs et communicationnels. Ils peuvent être de différentes natures ; voici quelques exemples (non exclusifs d'autres approches) qui pourront aider à situer le type de recherche que nous visons pour ce colloque :

  1. Logiques : logiques déontiques (normes sociales, obligations, droits), épistémiques et intentionnelles (modèles d'autrui utilisés dans la coopération), temporelles (protocoles) ; possibiliste et probabiliste, etc.
  2. Théorie de la décision : optimisation, théorie des jeux, modèles de Markov, marchandage, enchères économiques et autres théories économiques... 
  3. Modèles formels ou semi formels pour l'interaction : langages de communication d'agents, modèles pour l'argumentation, justifications et explications, modèles pour la planification, l'action et l'interaction, etc. 
  4. Algorithmes distribués : spécification, validation, complexité... 

Les bénéfices attendus concernent aussi bien la fiabilité et la reproductibilité des systèmes informatiques réalisés, ou l'élaboration de méthodologies de conception de ces systèmes, que la modélisation de l'interaction humaine elle-même dans des aspects cognitifs et sociaux dans une perspective de sciences humaines et sociales.

Le but de ces journées est de rassembler des chercheurs de différentes communautés scientifiques (informatique, linguistique, sociologie, économie, sciences cognitives...) ayant en commun la volonté de formaliser tel ou tel aspect de l'interaction entre agents artificiels ou/et humains. Une convergence interdisciplinaire de ce type se retrouve au niveau international dans le cadre bien identifié par la trilogie «Logique, Langage, Informatique». Toutefois le champ couvert sous cet intitulé est extrêmement vaste et a contrario certains aspects de l'interaction n'y sont pas pleinement pris en compte (aspects sociaux et économiques notamment). Il s'agit également de jeter un pont entre les méthodes de l'IA (représentation des connaissances et raisonnement...) et du Génie Logiciel (spécification et validation) dans la conception de systèmes d'agents coopératifs.

Pour ces raisons, au vu d'une analyse de l'importance croissante du thème de l'interaction dans les systèmes informatiques ouverts qui se dessinent aujourd'hui, il nous paraît opportun de rassembler et d'affirmer une communauté spécifique, et particulièrement une communauté francophone.

Thématiques

Les thématiques de recherche visées peuvent se regrouper dans les items (non limitatifs) suivants :

  • Aspects langagiers : sémantique et pragmatique des actes de langage, pragmatique du dialogue et des conversations, la sémantique des modalités...
  • Aspects sociaux : spécification de normes sociales, de droits et d'obligations, d'organisations collectives...
  • Aspects comportementaux au niveau du groupe : coordination, cohérence, etc.
  • Aspects cognitifs : modèles de type BDI et interaction entre agents, métaconnaissances, langages de communication, ontologies partagées, planification coopérative...

Ces thématiques pourront être traitées sous l'angle des modèles formels eux-mêmes, tels qu'évoqués plus haut, ou sous celui du développement d'applications concrètes faisant apparaître clairement le recours à ces méthodes :

  • Interfaces homme-machine, agents d'interface
  • E-commerce, recherche d'information
  • Evaluation de situations complexes, prise de décision distribuée
  • Gestion de ressources et ordonnancement
  • Applications géographiquement distribuées (comme le contrôle aérien ou routier)

Forme du colloque

Le colloque sera organisé dans un esprit d'atelier laissant une grande part aux échanges entre participants. Il comprendra :

  • La présentation de contributions sélectionnées par le comité de programme en réponse à cet appel.
  • Des conférences invitées de type synthèse permettant (notamment aux jeunes chercheurs) d'appréhender une grande problématique de recherche.
  • Des rencontres entre les participants, démonstrations, tables rondes...
Copyright © 2002 Philippe Mathieu  --   Mentions légales  --   HTML 4.01  --  CSS 2.0  --  Mimine 1.0  --   Dernière regénération : Vendredi 28 Mai 2004 à 17:53  --   Nombre d'accès :