Sujet de recherche Master MIAGE et INFO dans l'équipe FOX-MIIRE axe vidéo

Année 2012-2013
Titre: Portage d'applications de suivi non-intrusif de retour visuel des utilisateurs en interaction avec tablettes/smartphones et/ou caméras embarqués

Equipe : FOX

Responsable HDR : Chabane DJERABA


Encadrant (si différent responsable HDR) : Marius BILASCO


Contexte
L'utilisation des tablettes et/ou smartphone est en passe de devenir un des principaux canaux d'accès aux informations sur le Web. Dans des contextes spécifiques tels que l'e-learning ou e-conference, il est intéressant de savoir si l'orateur capte l'attention du public et comment le public perçoit les propos de l'orateur. Dans des contextes plus personnels tels que la consommation du contenu multimédia, le retour utilisateur par rapport à un certain type de contenu permettrait de construire un profil personnalisé de l'utilisateur afin de lui proposer des contenus adéquats.

Problématique
Aujourd'hui nous ne disposons que des moyens intrusifs pour récupérer le retour "affectif" de l'utilisateur. A travers des interactions classiques (remplir un formulaire de préférences, tracer l'historique de navigation, arrêter le visionnage, revenir en arrière, passer à la vidéo suivante, etc.) nous pouvons avoir une idée de comment l'utilisateur souhaite qu'on le perçoit. Cependant, le retour visuel (qu'on peut récupérer à partir des caméras frontales disponibles sur la plus part des appareils) reste très peu exploité aujourd'hui notamment sur les dispositifs mobile.

Travail à réaliser
Au sein de l'équipe nous disposons des applications permettant de détecter les visages souriante, et les situations d'endormissement. Ces applications devront être portées tout en prenant en compte les spécificités du nouveau contexte applicatif (saturation, retro-éclairage important, stabilité faible, etc.) et/ou restrictions matériels (caméras embarqués). Ceci demandera sans doute la remise en question de certains briques applicatives.
Il est également souhaité de faire en sorte que ces applications alimentent un modèle "affectif" de l'utilisateur et de mettre en place une application test permettant de montrer l'apport du suivi "affectif".

Bibliographie (4 références max)