Résumé du chapitre 6

Structures conditionnelles 


Le type booléen comprend deux valeurs Vrai et Faux, #t et #f en SCHEME.

displaymath988

Les expressions booléennes sont des expressions dont la valeur est un booléen. Elles peuvent être

Un prédicat est une fonction à valeurs booléennes. Par convention lexicale, les identificateurs de prédicat se terminent par un ``?'', exception faite des prédicats de comparaison de nombres.

Quelques prédicats prédéfinis en SCHEME :

Une expression conditionnelle est une expression composée dont la valeur dépend d'une ou plusieurs expressions booléennes appelées conditions. Une expression conditionnelle est de la forme :

   figure291

(if condition
expr_alors
expr_sinon)


Les expressions conditionnelles sont des expressions spéciales, elles ne suivent pas la règle générale d'évaluation des expressions : condition est évaluée en premier, puis selon sa valeur c'est expr_alors (valeur = Vrai) qui est évaluée ou expr_sinon (valeur = Faux).

Les expressions conditionnelles sont composables. Pour éviter un parenthésage trop important dû à une grande imbrication d'expressions conditionnelles, on peut employer la forme cond

    (cond

(condition_1 expression_1)
(condition_2 expression_2)

    ...

...
(condition_n

(else

expression_n)

expression_else) )

Cette forme correspond à l'écriture :

 (if  condition_1 
      expression_1 
      (if condition_2  
          expression_2 
          tex2html_wrap_inline942 
              expression_n 
              expression_else)...)) 

Nous avons eu l'occasion dans ce chapitre d'insister sur la nécessité de tester chaque fonction écrite en choisissant de manière pertinente les valeurs de test. Il est important de veiller à ce que ces valeurs de test couvrent l'ensemble des situations possibles.


next up previous
Next: Résumé du chapitre 7Up: No Title Previous: Conclusion du chapitre 5

Eric.Wegrzynowski
Thu Mar 20 13:58:10 MET 1997